COMMENT VENDRE NOS VIEUX VETEMENTS ?

COMMENT VENDRE NOS VIEUX VETEMENTS ?

C’est le sentiment qu’une fille exprime le plus, ou alors ce n’est que moi : « je n’ai plus rien me mettre »!

Qui n’a pas connu ce moment, au combien familier, où l’on se retrouve frustrée devant as penderie, et au bout de quelques minutes on se rend compte que l’on a REELLEMENT plus rien à se mettre ! Trop petit, trop vieux, trop grand, plus dans la tendance…bref, on a une excuse pour chaque pièce de notre dressing. Sauf si on s’appelle Carrie Bradshaw et que l’on a un budget illimité chaque mois, et bien les filles : c’est le moment de VENDRE !
Aujourd’hui il est possible de vendre ses vêtements dont on ne veut plus ! Et ça, c’est la bonne nouvelle ! Je vous explique en quelques points les possibilités qui s’offrent à vous, pour redire enfin le mot « SHOPPING ».

 

  1. Sur internet grâce à des sites préconçus de vente en ligne

Je parle bien sûre des sites tels que videdressing.com, vinted.fr ou encore vestiairecollective.com. Le mode opératoire est toujours le même pour les ventes de vêtements en ligne : vous prenez une photo de votre jupe, vous rentrez les données identitaires de  celle-ci (marque, prix initial, état…), vous convenez ensuite d’un prix de vente, sachant que le site va vous prendre un pourcentage conséquent, et voilà, votre vêtement est prêt à être vendu. Mais, oui parce qu’il y a toujours un mais, pour l’avoir fait plusieurs fois, je trouve ce procédé pas pratique. Les futures acheteuses vous harcèlent de questions sur le produit mis en vente. Si vous avez le malheur d’avoir une vie et ne pouvoir répondre dans la journée, on vous fait bien comprendre qu’il faut pouvoir être disponible et  poli avec une bonne dose de patience.

Les questions sont souvent inutiles pour la simple et bonne raison qu’il y a un descriptif déjà très complet du produit. Les futures acheteuses vous demandent systématiquement de revoir le prix de vente : donc vous vous répétez, vous vous énervez et après BIM : on supprime l’article en ligne, on a plus envie !

2. Sur internet grâce à des site de rachats

C’est un concept assez nouveau qui consiste à racheter directement nos vêtements. Pas besoin de s’embêter avec les photos, les descriptifs etc. Comment ça marche ? On envoie les pièces dont on veut se séparer grâce à un sac prépayé par le site qui paye les frais de port. Ensuite, on reçoit par mail l’offre du site. Si l’offre de rachat nous est satisfaisante, on reçoit notre argent via Paypal, virement bancaire ou bon d’achat sur le site. Je connais principalement le site mymodalist.com.

3. Créer votre boutique en ligne

Ca c’est top ! On ne compte plus les plateformes pour pouvoir créer son propre site internet en un rien de temps et tout ça gratuit ! Six, WordPress, blogspot etc vous avez le choix. Le but est de créer un site exclusivement réservé pour la vente de vos vêtements. Une mise en page attractive, de belles photos mettant les produits en avant…Tout ça doit-être bien fait. Le résultat sera beaucoup plus professionnel que de vendre votre jupe sur un site où il y en a déjà plus d’une centaine…

4. Les dépôts ventes

Beaucoup utilisés avant l’arrivée d’internet, les dépôts ventes existent toujours. Ils sont principalement situés dans les grandes villes. Le professionnel va vendre votre produit dans sa boutique. Si vous êtes pressé de vendre, oubliez tout de suite ! En général, la vente prend pas mal de temps et le professionnel se prend une bonne commission sur votre produit.

5. Un vide dressing entre copines 

Un moyen super cool de faire de nouvelles connaissances et de s’organiser une journée entre copines ! Le but est de privatiser ou de louer un lieu pour organiser votre vide dressing, le votre et celui de vos copines. Vous pouvez aussi organisez ça chez vous. Le but est de réunir du monde alors transformez vous en reine de la com’ : faites un Event sur Facebook, envoyez des mails et organiser un goûter avec pourquoi pas ! Pourvu qu’il y ait du monde qui vienne. Le dimanche sera sans doute le meilleur jour du weekend pour organiser ça.

De loin, la cinquième possibilité est pour moi la meilleure ! Vous n’avez maintenant plus aucune excuse pour pouvoir vous refaire une garde robe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *